Qu’est-ce que la fabrication additive ?

Dans la fabrication additive, les pièces en 3D sont construites par addition de couches successives de matière sous contrôle d’un ordinateur.

À ses débuts, l’impression 3D a principalement été utilisée pour le prototypage rapide, mais les fabricants ont rapidement découvert le potentiel offert par ce nouveau processus de fabrication. Avoir recours à la fabrication additive, en particulier dans les applications de pointe comme celles de l’aerospatiale et de l’automobile, permet non seulement de produire efficacement des composants, mais aussi d’en créer de nouveaux, innovants, qui n’étaient pas réalisables auparavant. Certains des matériaux les plus utilisés pour ces applications exigeantes, comme l’Inconel 718 et titane Ti6Al4V, peuvent être imprimés en 3D.

La « fabrication additive » (FA) est un terme qui en englobe beaucoup d’autres, tels que “impression 3D”, “prototypage rapide”, “fabrication rapide”, “fabrication numérique directe” ou “fabrication par couche”.

La fabrication additive, dans quel but ?

En termes de faisabilité, les applications de la fabrication additive semblent illimitées. Cette technologie offre un niveau élevé de complexité de conception, et ce, à un prix abordable. Parmi ses autres avantages, on compte tout particulièrement la consolidation des conceptions assemblées et l’intégration de fonctions supplémentaires.
L’approche par couches est simple mais la vitesse, la répétabilité, la qualité et la flexibilité des matériaux propres à cette technologie ont longtemps limité son utilisation au prototypage rapide et à la visualisation pré-production de modèles.
Sous l’impulsion des dernières grandes avancées technologiques dans le domaine, la FA est aujourd’hui utilisée pour fabriquer des produits finis à destination de l’industrie aéronautique, la dentisterie, les implants chirurgicaux, l’automobile, et même pour les produits de luxe.

Les applications les plus courantes sont :

  • La visualisation et la validation expérimentale de la conception de produits (prototypage).
  • La fabrication d’outillage industriel.
  • La création de produits hautement personnalisés au client.
  • La production de composants en petites séries.

LE 2018 DE LA FABRICATION ADDITIVE EN FRANCE, EN CHIFFRES

Entreprises créées80+3%
Chiffre d’affaires généré8M €+5%
Machines intégrées5000+2%
Produits vendus511.000+15%