Les applications

Les applications industrielles

Les différents procédés associés à la définition de fabrication additive permettent :

  • de réaliser des produits de forme complexe, y compris de façon unitaire ou en petite série,
  • d’obtenir des formes irréalisables par les technologies de fabrication conventionnelles (usinage, forgeage, emboutissage) et
  • de réaliser des pièces avec des structures internes complexes (lattices, canaux de régulation thermiques,…)

Les secteurs clients

De manière générale, la fabrication additive peut trouver des applications dans tous les secteurs industriels.

Les principaux secteurs industriels qui se penchent sur les nouvelles technologies de fabrication additive, sont notamment :

  • L’aéronautique et l’aérospatial ;
  • Le médical,
  • l’industrie,
  • le bâtiment
  • l’automobile.

Ces secteurs représentent plus de 60 % du marché de la fabrication additive, avec des taux de croissances de 15 % à 25 % pour les cinq prochaines années, selon le cabinet Wohlers.

En dehors de ces principaux secteurs industriels, d’autres domaines sont émergents avec un potentiel de croissance d’intérêt, à l’image de la joaillerie et de l’énergie, avec moins de 20 % de parts de marché cumulées actuellement, mais près de 30 % de potentiel de croissance sur les années à venir.

Données extraites du rapport Pipame

Le marché de la Fabrication Additive

Coûts de fabrication