Etudes de cas

Une moto de compétition chaque jour plus performante avec l’impression 3D métallique

29/01/2019|

Dans le monde des courses moto, les (r)évolutions techniques sont un axe de réflexion permanent : elles peuvent offrir un avantage décisif sur la concurrence. L’équipe française Moto2 TransFIORmers, basée à Périgueux et présente aux championnats du monde, s’inscrit dans cette quête. Sa moto est déjà dotée d’un système de suspension non conventionnel de type Fior, une fourche rigide séparée du châssis et des forces de direction au moyen de deux triangles oscillants. Néanmoins plus la masse non suspendue de la moto est faible, mieux la suspension gère les vibrations, le freinage en virage et l’accélération en sortie. L’enjeu : repenser le triangle oscillant supérieur qui relie la fourche avant au châssis, une pièce essentielle au pilotage, en visant une réduction de poids.

Airbus

23/01/2019|

Airbus cherche en permanence à réduire le poids de ses avions. Moins de poids, ce sont des économies de carburant substantielles, ainsi qu'une empreinte carbone diminuée. Lors de la conception d'une nouvelle cloison, séparant l'office du compartiment passagers, les ingénieurs ont dû faire face à un nouveau challenge : construire plus léger, tout en trouvant les matériaux les plus adaptés pour atteindre la meilleure résistance. Une exceptionnelle capacité de résistance est en effet une autre priorité du géant de l'aéronautique; la sécurité de ses passagers en dépend.

Ramlab

23/01/2019|

Aujourd'hui, si un navire qui entre dans le Port de Rotterdam a besoin d'une pièce de rechange (une hélice par exemple), cela peut prendre des mois pour l'obtenir, ce qui engendre des millions de dollars de pertes pour les entreprises. De la même manière, un stockage important de pièces de rechange dans des entrepôts partout dans le monde serait également très coûteux. Pour faire face à cette situation, le Port de Rotterdam a créé sur place le laboratoire innovant RAMLAB. L'objectif de RAMLAB est de faire du port de Rotterdam une porte d'entrée importante pour l'Europe, mais aussi d'en faire un chef de file dans le développement de nouvelles fabrications. L'appui d'Autodesk, partenaire principal sur la partie logicielle devait être déterminant dans le développement de ce laboratoire.

Limbforge

23/01/2019|

Aujourd'hui, plus de 35 millions de personnes dans le monde vivent avec un membre amputé, et la grande majorité n'a pas accès à une prise en charge parce qu'ils vivent dans des pays à faibles revenus et se heurtent à deux obstacles : l'absence de soins d'une part et la stigmatisation sociale d'autre part. L'association Limbforge a pour mission d'améliorer la qualité de vie des patients en concevant des prothèses neuves, sur-mesure, adaptées aux spécificités culturelles et dans des délais toujours plus courts.

Un équipement historique clé reconçu grâce à l’impression 3D pour des performances accrues

17/01/2019|

Depuis 1879, Linde Gas propose à ses clients de tous secteurs industriels, de l’agroalimentaire, des sciences et de la recherche, une large palette de gaz industriels ainsi que les équipements et solutions associés. Parmi ces derniers, le Carbothan® est une technologie qui permet d’injecter dans les fours à traitement thermique les gaz créant l’atmosphère nécessaire à la réalisation de pièces de bonne qualité. Ce système repose notamment sur une lance qui diffuse méthanol et azote. Or les hautes températures peuvent à long terme générer des impuretés susceptibles de bloquer la lance. Un expert de Linde imagine alors un design novateur qui doterait la lance de capteurs capables de donner une alerte immédiate en cas de dysfonctionnement. Mais quelle technologie pour le réaliser ?

Origin, un système audio d’exception : s’affranchir des limites technologiques par la fabrication 3D

19/11/2018|

Ingénieur audiovisuel français de renommée mondiale, Didier Kwak a collaboré avec des cinéastes comme Luc Besson (le 5e Élément) ou Wim Wenders. Depuis des années, il cherchait à créer un système audio atteignant une telle véracité acoustique qu’il transcrirait les émotions du live. Un prototype convainc les spécialistes de l’intérêt du projet. Didier Kwak lance en 2014 sa société, Askja SAS. Il s’appuie sur des savoir-faire liés à la psycho-acoustique, la F1 et l’ingénierie en matériaux composites pour s’éloigner des boîtiers cubiques en bois et intégrer dans le design l’aérodynamisme nécessaire. Parmi ses objectifs clés : garantir une propagation des ondes idéale et l’absorption des vibrations. La fabrication de pièces à géométrie complexe, à la fois esthétiques et résistantes s’impose.

Du prototypage d’outils au produit final en petite série, l’impression 3D s’impose dans l’usine du futur

19/11/2018|

Schneider Electric, multinationale française est spécialisée dans la gestion de l’énergie et des automatismes. Elle conçoit et fabrique les composants d’installations associés à cette activité pour les entreprises, les administrations et le grand public. Ce secteur requiert une grande réactivité et implique un rythme soutenu de renouvellement des solutions proposées, notamment pour répondre toujours plus finement aux enjeux de développement durable. Engagée dans une dynamique stratégique d’« Usine du Futur », Schneider était donc à la recherche de technologies innovantes pour son site de Grenoble. Celles-ci devaient être en mesure d’optimiser l’efficacité de sa fabrication et de son cycle de production, à court comme à long terme.

Imprimante 3D dans l’atelier, un atout pour ajuster la production

08/10/2018|

UPSA (Union de Pharmacologie Scientifique Appliquée), fondée en France en 1935 et aujourd’hui détenue par le groupe Bristol-Myers-Squibb, produit sur son site d’Agen 340 millions de boîtes de médicaments par an : Aspirine, citrate de Bétaïne, Dafalgan, Fervex … La société cherchait à équiper son atelier technique d’une solution technologique permettant d’intervenir et d'ajuster la chaîne de production en toute réactivité. Cette approche devait notamment répondre à la nécessité d’adapter les machines selon les besoins de la production et de disposer rapidement de pièces de rechanges - tout en en réduisant le stock. Parallèlement, UPSA souhaitait dynamiser les activités de son atelier technique et de maintenance afin d’attirer une nouvelle génération d’opérateurs.

Des procédés intensifiés pour une efficacité globale augmentée

26/03/2018|

L’intensification des procédés – c’est-à-dire, leur amélioration par réduction de l’empreinte environnementale, par augmentation de l’efficacité et de la compétitivité - représente un enjeu croissant dans un contexte où le développement durable est au centre des préoccupations. Air Liquide cherche à répondre à cette problématique, notamment pour la production d’hydrogène. Il s’agit de proposer aux utilisateurs de nouveaux réacteurs et échangeurs de chaleur plus petits, plus efficaces, moins polluants et moins chers.

Réduction des coûts de fabrication grâce à la simulation

26/03/2018|

L'industrie aéronautique, déjà sensibilisée aux avantages de la fabrication additive, permettant notamment à la fois de produire des pièces plus légères (grâce à une géométrie adaptée), nécessitant moins d'assemblage, et pouvant être produites à la demande, est confrontée à deux enjeux majeurs : comment produire ces pièces aux qualités (certification et qualifications) requises pour ces usages, et à des coûts de production compatibles avec une fabrication en série.